Vendredis Intellos

Le fruits de TES entrailles

Je voulais parler d’un blog, que je lis peu, car je suis une brêle en anglais, c’est dommage! J’aurais dû… STOP C’est ainsi, peut-être que je me déciderais a améliorer ce point un jour… On ne va commencer avec les  » j’aurais dû, j’aurais pu… Gnia gnia gnia »

Ce blog c’est celui d’une femme photographe avec un sens de l’esthétisme incroyable, un œil qui qui capte le moment ou la lumière vous fera le plus rêver. Une amie me l’a fait découvrir il y a plus d’un an, pour ces raisons là( et bien d’autres). Mais en lisant un tas de posts ( j’ai passé des heures) et avec mon maigre anglais, j’ai pu comprendre qu’elle aidait une association en Asie, en chine plus exactement. Et qu’elle avait un projet. Cette femme au sens de l’esthétisme, maman de 4 enfants, allait adopter une petite fille, une merveilleuse petite fille, dans un orphelinat où beaucoup d’enfant ont un bec-de-lièvre. C’est donc dans le but d’aider ces enfants, qu’elle a créer ou qu’elle participe à cette association. Elle décrit tout le processus, tout le ressentie… je suis triste de ne pouvoir lire, mais elle sait si bien communiquer à travers les images que je ressens un peu de cette émotion. Mais je ne m’attendais pas à ce qu’elle adopte une petite fille avec un bec-de-lièvre, elle a CHOISI une enfants avec une fente, ça ne lui ait pas  » tomber » dessus, elle n’a pas eu la malchance de mettre un enfant comme ça!!! Non elle l’a choisis. J’ai passer des nuits à regarder ce blog et à pleurer. J’ai toujours entendu mes parents, et leurs entourage utiliser les termes  » pas de chance »,  » punition », « pas le choix », « sacrifice ». On m’a souvent expliqué que pour des gens  » beaux » c’est encore plus difficile. Quelle phrase étrange… Que veut-elle dire réellement? Qu’ils ne méritaient pas ça… Ah oui, c’est vrai mon visage était leur punition. Mais j’étais le fruit de leurs entrailles… Leur fille. Il allait falloir faire avec, faire au mieux, et prendre des décisions. Je vous rassure ils ne m’ont pas abandonnée… Quoi que! Mais c’est une autre histoire…

  Voici son blog : AshleyAnn ( si vous ne connaissez pas )

masthead_image1_1341834531

Voici le jour de l’adoption et d’autres moment fort : ADOPTION

Depuis le jour où j’ai mis au monde mon premier enfant, le fruit de mes entrailles, l’adoption a pris une tout autre envergure. Le jour de mon accouchement, encore dans la salle prévu a cet effet, après avoir observer ce petit être, je me suis dis, que ce que je venais de vivre était tellement surréaliste et incroyable,  que ce n’étais pas ce moment qui crée le lien et l’amour, tout était a faire. Pourtant je l’aimais déjà. J’aimais mon ENFANT. Ce jour là, j’ai su que je venais de mettre au monde un être humain, que j’allais  l’accompagner et tout faire pour l’aider a être un homme bien, heureux et serein. Ce n’étais pas un morceaux de moi, que j’allais déguisé, à qui je ferais faire ou refaire ou ne pas faire ce que moi j’ai vécu… Ce n’étais pas un morceau de moi à MOI.

Je ne pense pas qu’il y ait réellement de différence de lien et d’amour entre une maman qui à rêver pendant des mois son enfant a venir et la maman qui a porté pendant 9 mois son enfant a venir.

En lisant cet article:  Fausse mère/ Vrai mère ,( rien de l’écrire, j’ai mal) Une interview de Valérie Lemercier.

Je me suis demander ce qui lui ait passé par la tête, rire d’un sujet comme l’objet de son film me parait étrange ( un enfant adopté, puis renvoyer dans son pays d’origine, seul ), mais cela est de l’ordre de ma tolérance.Car en faisant ce film elle appuie sur certains point réels. Bref, mais garder un ton léger pour parler de fausse mère ( mamans ayant adopté) et vrai mère ( maman ayant mis au monde sa chair…) La seule seule chose que je voit c’est qu’elle ne touche plus terre, et ne prend sûrement pas en compte beaucoup de souffrances. Elle a fait le choix de ne pas avoir d’enfant, personne ne peut se permettre de reprocher cela!Mais pourquoi ce besoin systématique de ne pas respecter les choix inverses?

Le billet de Marie Perarnau est bien plus beau et exprime bien mieux que mes mots : Une fausse mère

L’article du Figaro : Adoptés, ils sont abandonnés une deuxième fois

M’a terriblement perturbé, sur mes idées, mes projets et je me pose beaucoup de questions ( auxquelles je n’ai pas encore beaucoup de réponses) Avec toutes les difficultés de démarches pour adopter, quels sont les réelles possibilités d’accompagnement des parents? Peuvent-ils se permettre toutes les questions possible sans être jugé ou catalogués? Sans avoir peur de perdre leur agrément? Entre 5 et 15% c’est énorme je trouve… J’ai donc écris un billet pour les Vendredis intellos : Adoptés, puis abandonnés à nouveau

Publicités

3 réflexions au sujet de « Le fruits de TES entrailles »

  1. Oui, c’est choquant et dramatique ces doubles abandons mais ça ne me surprend pas. Pour la bonne raison que même avec son enfant biologique l’attachement ne coule pas de source, seulement au moins une partie de ses « defauts » sont aussi lez nôtres ou ceux de notre conjoint, donc on sait les gérer ou les accepter puisque c’est de notre « faute » si il en a hérité. Mais quand l’enfant adopté exprime des traits de caractères difficile à gérer qui nous sont totalement inconnus? Si l’enfant fait un frein à l’attachement à cause de son premier abandon(ce qui est bien compréhensible). Bref, l’adoption ne m’a jamais semblé évidente même si dans la théorie j’admire le fait de donner un vrai foyer à tous ces enfants qui en ont besoin.

    1. Tout à fait, je crois que les difficultés de parents sont toujours présente quelques soit l’histoire de départ 🙂 Merci beaucoup pour ce commentaire! En tout cas je me demande toujours quelles seraient les solutions d’après adoptions…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s